Kamand Razavi

Artiste photographe

le Corps trahi

Les difficultés d’être une femme dans la société patriarcale et religieuse iranienne sont le point de départ du projet « le Corps Trahi ». Être une femme en Iran, c’est devoir s’effacer, devoir être ignorée et devoir s’ignorer. Être une femme, c’est être condamnée à n’être pas remarquable. Le Corps Trahi est une exploration initiatique à la découverte de soi. C’est un cri de libération d’une servitude inconsciente et de l’affranchissement d’entraves invisibles.

C’est le chemin d’une femme vers l’acceptation de soi.


La première partie de ce projet retranscrit le désespoir et la radicalité des souvenirs amers du gâchis d’une vie. Cette rage sourde et exutoire se termine par une série de discussions virtuelles avec des jeunes femmes iraniennes sur le thème de la relation et de l’acceptation de leur corps. Ces échanges ont servi de prélude à la deuxième partie du projet, consacrée à la connaissance de soi.

 


 


 


 


 


 


 


 

La seconde partie du projet « Le Corps trahi » rassemble des problématiques intimes communes aux femmes et tente d’explorer la conscience qu’elles ont de leurs corps. Puberté et changements corporels provoquent des bouleversements importants de soi et de sa vision de soi, mais transforment également les relations avec l’entourage dont le comportement change.

 


 


 


 


 


 


 

Kamand Razavi cherche à affronter les problèmes féminins souvent laissés de côté et ignorés, par peur ou tabou, et pouvant mener à l’autocensure et la négation de soi. Elle se place face à elle-même et face à la caméra pour se découvrir, explorer son enveloppe charnelle et imaginer ses entrailles d’un regard non sexué. Le temps est venu de se réapproprier son corps, de se rencontrer et apprendre à se connaître sans jugement ni idée préconçue, et se libérer de toute aliénation.

 


 

Le résultat est une série d’oeuvres évolutives, d’autoportraits, de photographies et de vidéos performances mélangeant expériences personnelles et intimes, recherche documentaire et utilisation de matériaux médicaux, gynécologiques et de produits chimiques.